dimanche 3 février 2008

Xardekagaina par les Gorges d'Holzarte

Sévère et magnifique ascension,
peut-être la plus belle du Pays basque nord/Iparralde.
Par ce versant, le Xardekagaina se mérite.
Cliquer sur les photos (diapos) pour les agrandir. 
Plan du parcours.

Passerelle d'Holzarte /Holzarteko zubia,
au petit matin.

Canyon d'Olado depuis la passerelle.

Torrent de Pista,
juste avant la bifurcation.

 Cascade de Pista depuis l'entrée du cirque.

Cascade de Pista/Phista

Xardekagaina depuis le col Uthururdineta.
De son vrai nom... Uthürurdinetako Portilloua (2)

Xardekagaina (1893m), depuis la première pointe cotée 1881..
Au second plan, à droite: Kartxela (1982m)
Au fond: Soumcouy, Anie.

Sommet de Xardekagaina (1893m),
et arête, depuis la 1ère pointe (1881m)

 Parcours de l'arête reliant
les 2 pointes, lors de ma descente.
Photo de Thomas.

 Otsogorrigaina (1923m) depuis Xardekagaina.

Crête de Xardekagaina et Pic de Pista
Au fond, à gauche, Pic d'Orhy /Orhi (2017m)

1er juillet 1991;
19 août 1991.
Après une première tentative complètement ratée du côté de Buruxieta (!!),
nous avions, il y a bien longtemps,  réussi à gravir le Xardekagaina par une belle journée d'été et par sa plus grande dénivellation.

L'itinéraire démarre de l'auberge Logibaria, située à moins de 400m d'altitude (!!).
Il permet de découvrir des sites comptant parmi les plus beaux de toutes les Pyrénées basques:
* D'abord le pont suspendu et tremblant d'Holzarte qui domine les profondeurs de la splendide gorge d'Olhadibia 180m plus bas(!!),
* Ensuite, la belle cascade de Pista ("Phista" pour les Souletins): pour l'atteindre, on emprunte un sentier après la passerelle (tour des gorges) qui zigzague et rejoint ensuite une piste forestière. On quitte cette dernière 60m après un pont discret pour monter dans la forêt vers le Sud-Est, puis sur une longue pente herbeuse vers le Sud. La cabane (cayolar) de Pista Pekoa- en ruines à cette époque, rénovée par la suite-, se dévoile à 1 170m, puis la cascade jaillit de la paroi du cirque;
* Enfin, la longue et spectaculaire montée vers le pic: le sentier grimpe toujours aussi sévèrement vers le SSO , franchit un premier col situé au-dessus du cayolar Pista Gagnekoa, puis un second col, plus large, (Utürurdineta) à 1664m. (1). 

Il suffit ensuite de grimper au S/O sur une large pente herbeuse qui se retrécit quelque peu à l'approche du premier sommet (1881m). L'accès à la 2ème pointe (1893m, point culminant), défendue par une arête exposée sur quelques mètres, nécessite l'usage des mains... et une bonne concentration !! Le sol est par moment  couvert de végétation et oblige à bien tester  le terrain (à éviter sur sol humide)

Quelques semaines plus tôt, en "prolongement" de l'Otsogorrigaina, j'étais aller franchir en solo le Xardekagaina, avant de retrouver mes équipiers vers Uthürurdineta pour revenir par la longue piste venant des environs du Port de Larrau. 

Le Xardekagaina (ou Barazea, pour nos voisins du "Sud"-Hegoalde) est l'une des montagnes les plus spectaculaires du Pays basque. (2)
_________________

1991, abuztua 19:
Txango zahar-zaharra bat oraino (1991 abuztuan!!!) ... baina ezin ahantzizko ere bai.
Eta hoberena ere, "petto" handi bat gero, bi urte lehenago!!

Ipar-Euskadiko mendi ikusgarrienetakoa da Xardegagaina (edo Barazea), segurki. Basaburuan, bere tontorra ederra ta zorrotza ikusten da, Arbailetik edo Iratitik. Igoerarik politena ta gogorrena Logibartik abiatu da. 

Egun hartan, "Pista" ur-jautziko bidea hartu dugu eta hortik, Pista pekoa, Pista Gainekoa eta Uthururdinetako lepoan pasatu genuen. Gero gandorra aurkitzen da lehen puntaraino. Xardekako bi puntak lotzen dituen gandorrari. Hertsi eta zaila da (kontuz laino, lur-bustian eta haize egunetan)

Bi tontorretik ikuspegi oso zabala da, bereziki Zuberoako, Hiru Erregeen Mahaiako eta Aunamendiko mendigunetan.
___________________

1991, uztaila 1ko:
Otsogorrigaina zuen gure lehen proiektoa egun hartan. 
Gero Baratzeara nik igo nuen egun berdinan... eta berantago kamioi bat itzulean pista luze gainean, bide oso erraza iduri zen, Larraine leporaino!

Eguraldi oso ona zen, hainbat hobe guretzat...

Aucun commentaire: