dimanche 3 février 2008

Arbailako itzulia/Tour des Arbailles

Magnifique boucle, version longue,
enchaînant crêtes et sommets solitaires.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Fontaine d'Ahuski/Ahuskiko iturria.
"Bortian Ahuski, hur hunak osoki":
"Sur la montagne d'Ahuski, l'eau est excellente". 


 Kartxela, Xardekagaina, Pista, Otsogorrigaina,
depuis la montée vers Ihatia ou Ihatea (Ilhasteria.)

Orhy et massif des Escaliers depuis Ilhasteria.

Zaboze et Sihigue depuis Ilhasteria.

Orhy / Orhi depuis Ilhasteria.

Behorlegi, Hauskoa, depuis Ihatea.

Zünbia, Elsarre, depuis Ihatea Nord.

Orhy depuis le sommet d'Elsarre.

Crête boisée, entre Elsarre et Zünbia.

Ihatia ou Ihatea et Sihigue, depuis le sommet de Zünbia.

Soumcouy, Anie, Trois Rois, Ansabère,
depuis le sommet de Zünbia

Flancs d'Etxekortia ou Etxekortea
en descendant de Zünbia.

Cayolar d'Etxekortea,
 depuis le col entre Zünbia et Etxekortea

Zaboze depuis la voie retour,
au-dessus du lac d'Etxekortea.

Barre calcaire au-dessus des sources de la Bidouze,
depuis l'entrée du poljé d'Elsarre.

Station de pompage (ancienne maison forestière)
et pic d'Elsarre depuis le poljé d'Elsarre

Poljé d'Elsarre / Elsarreko ordokia.

30 mai 2009:
Si l'on veut "s'imprégner" de l'ambiance des Arbailles (forêt de hêtres centenaires, crêtes confuses, orientation...), voici un circuit certes long (environ 9h) mais magnifique, au coeur du massif. (1)
Mieux vaut bien sûr entreprendre ce parcours par très beau temps car il se déroule en grande partie hors sentier, sur des crêtes chaotiques confuses ou couvertes de lapiaz...

On peut s'offrir 4 à 5 sommets, voire 6 si on souhaite les écumer tous. Nous nous sommes "contentés" de 4 pics (Ihatea, Ihatea Nord, Elsarre et Zünbia), sachant que nous connaissions déjà Etxekortea, ainsi que Boho(r)kortea pour ma part.
Cette longue randonnée présente également l'avantage de visiter ou d'approcher plusieurs sites importants du massif des Arbailles:
* La fontaine d'Ahüski, au-dessus de l'auberge du même nom;
* Ihatea ou Ihatia (2), point culminant du massif, peu fréquenté et non dénommé sur les anciennes cartes..;
* Les sommets les plus reculés de la zone (Ihatea Nord et surtout Elsarre et Zünbia...encore moins visités!);
* Les Sources de la Bidouze, (non visibles cependant sur ce parcours en raison de l'interdiction des échelles), et le joli pic d'Etxekortea, bien individualisé;
* Le magnifique poljé d'Elsarre / Elsarreko ordokia, immense vallée morte de de 5 kms de long.

Merci à Eric qui m'a accompagné dans ces contrées austères mais admirables.
  • (1) Un autre choix de traversée, partant du col de Napale, est proposé par Txomin Laxalt dans "Pays basque magazine", "Sites incontournables du Pays basque", page 38. Editions Milan, paru en 2009.
  • (2) "Ihatea" proviendrait du mot "higatia" signifiant en basque "usé"; source: Mairie d'Ordiarp / Urdiñarbe. Selon d'autres sources, il s'agirait d'une déformation souletine de Iratzegia "le lieu des fougères" .

RESUME DU PARCOURS
Course longue, en grande partie hors sentier.
Passages confus et crêtes sauvages parsemées de lapiaz.
Carte, boussole, altimètre indispensables. GPS très utile.

NB: les coordonnées GPS sont en format de position hddd°mm'ss.s", selon le système géodésique WGS 84.

Accès route: Depuis Aussurucq/Altzurrükü en Soule ou depuis Behorlegi en Basse-Navarre, suivre la direction de l'Auberge d'Ahuski.

0h 00: Prendre au SSO la piste qui s'élève doucement et tourne rapidement à droite, donc au NE. Au bout de 15mn environ, une piste lui succède, vire à gauche et monte vers le SO.
0h 20: Petit panneau - N 43°05'47.1"; W 001°01'06.9"- indiquant l'accès à la fontaine d'Ahüski (1090m), que l'on atteint juste après un abreuvoir au bout de 100m environ N 43°05'47.6"; W 001°01'11.7". 
On laisse à gauche l'itinéraire du Bohokortea pour se diriger à droite (au NNE) sur un sentier bien marqué, puis on suit au NNE un large sentier en direction d'un col et de la crête herbeuse d'Ilhasteria, jusqu'à l'entrée du bois.
0h 50: On entre en forêt - N 43°06'29"; W001°00'24.4"- et on descend légèrement à droite avant de remonter vers un premier cairn: N 43°06'32.7"; W 001° 00'21.0". Quelques autres cairns marquent la progression PLEIN NORD en forêt.
1h: Lorsque la forêt devient plus dense (N 43°06'40.7"; W 001° 00'21.9"), on appuie au NNO en direction de la lisière: 43° 06' 43.2"; 001°00'23.5". La fin de l'ascension se déroule dans des lapiaz faciles (quelques cairns).
1h 20: IHATEA / IHATIA, 1286m, point culminant des Arbailles, non mentionné sur les anciennes cartes... N 43°06'49.2"-W001°00'28.1". On suit à l'Est une sente en légère descente conduisant à une crête facile. On bifurque ensuite au Nord en direction du second sommet d'Ihatea avant d'entrer dans le bois au niveau d'une zone parsemée de quelques rochers. La crête, en partie boisée, conduit à:
2h 00: IHATEA NORD, 1271m; N 43°06'54.0"; W 001°00'15.3"
La suite du parcours devient plus chaotique et nous avons hésité entre deux options:
* La descente vers le Nord afin de viser le col coté 1072, en terrain découvert, mais en apparence crevassé en direction du Zünbia;
* La descente vers le NO en direction d'un nouveau bois.
C'est cette deuxième option que nous avons choisie puisque nous voulions "visiter" d'abord le Pic d'Elsarre.
Après environ dix minutes de descente, nous nous sommes rapprochés de la crête sur la gauche, en cherchant, hors sentier, les points faibles. Parvenu(s) à un point intermédiaire de la crête - N43° 07'25.5"; W001°00'18.3"-, la progression en forêt "humide" s'est avérée peu évidente!
2h 45 à 3h : Collet à 1001m, N 43° 07'32.9; 001°00'38". Plutôt que de monter vers le Pic Zünbia, nous avons choisi de grimper au NO, puis plein Nord vers celui d'Elsarre. Après quelques passages confus (bois morts, taillis, lapiaz...) la pente se redresse en terrain un peu plus dégagé jusqu'au sommet.
3h 45 à 4h: PIC D'ELSARRE ou ELTZARRE, ou ELSARRE GAINA, 1153m, N 43°07'49.2"; W001°00'46.2".
Nous avons ensuite choisi de suivre au NE, puis à l'Est la crête boisée vers le Pic Zünbia. Après environ 20mn de progression, on rencontre une zone dense d'arbustes, tout près du sommet. Il semble préférable d'appuyer à droite, au-dessus d'une barre, en terrain dégagé. Le Zünbia s'annonce au dernier moment et offre un beau panorama... mais on ne trouve aucun cairn au sommet!
4h 30: PIC ZÜNBIA ou ZUMBIA (1), 1220m, non dénommé sur les cartes. N 43°07'43.0"; W001°00'19.3".
Si l'on veut revenir au point de départ, il semble possible de revenir au Pic d'Elsarre puis de viser directement à l'Est la maison forestière au niveau du poljé, en descendant directement une pente de lapiaz bien raide...
Nous avons préféré "rallonger" la boucle en se dirigeant dans la forêt, d'abord au Nord en direction d'Etxekortea. Après une descente un peu raide dans le bois, on vise une curieuse barre calcaire située entre Etxekortea et Zünbia. Au pied de celle-ci, en terrain dégagé (N 43° 07'54.3"; W001°00'04.7"), il est possible de monter en quelques minutes à Etxekortea. La descente s'effectue ensuite vers le N-NW bien au-dessus du cayolar, bien visible.
5h 15 à 5h 30: A l'aide de sentes de troupeaux, on parvient à une sorte de col situé à 820m - N43°08'16.8"; W001°00'51.1"- On rejoint en contrebas (pente assez raide) le sentier de la voie normale d'Etxekortea, à l'Ouest du petit lac.
On trouve (enfin...) le sentier bien marqué que l'on suit à gauche, donc au SO.
6h: Bifurcation à 704m N 43°07'51.7";W 001 01'11.3".
On prend en face le sentier assez plat et on laisse à droite celui qui descend aux captages d'Ur Beltza. On progresse d'abord sur la partie supérieure du Cirque de la Bidouze (échelles interdites), puis devant l'ancienne maison forestière transformée en station de pompage à énergie solaire.
A la lisière du bois, on atteint la piste - N 43° 07'26.5"; W 001°01'36.4" - que l'on emprunte au S-SO pendant 15 à 20mn, en traversant une partie du poljé (fosse) d'Elsarre / Elsarreko ordokia.
6h 45: Bifurcation à 739m - N 43°07'08.8"; W001°01'46.8": CAIRN et balisage jaune: prendre à gauche (Sud, puis SSE) le sentier en montée qui est bien balisé et croise un peu plus haut une piste.
7h: Piste à 801m; N 43°06'55.3"; W001°01'45.4". Poursuivre en face sur un bon sentier, toujours balisé, en direction des cayolars de Lecharegibela et Leizarregaratia (2).
Nous sommes restés à la même altitude (environ 900m), puis, au niveau d'une bifurcation - N 43°06'50.3"; W001° 01'41.1"- , avons pris un autre sentier (balisage orange, puis vert...).
7h 25: On parvient à la lisière du bois de la crête Sud du Pic Sihigue, à l'Ouest d'Ohate.
On remonte enfin hors sentier vers la crête (pente herbeuse raide, à éviter sur sol humide) que l'on rejoint à 1005 m, près d'un arbre isolé N 4306'32.7";W 001°01'32.0". 
Il ne reste plus qu'à suivre ce sentier qui passe près d'un abreuvoir, puis se dirige au Sud-Est vers le:
8h 15: Cayolar de Leizarregaratia, 1025m - N 43°06'21.7"- W001°01'06.6"- ("Lecharegaratia", 1055m, sur la carte IGN). On se dirige à l'Est, puis plein Sud sur une vilaine piste qui remonte en direction du col laissé le matin au-dessus de la fontaine d'Ahuski.
8h 45 à 9 h: Auberge d'Ahüski.
  • (1) Sur le site Mendikat, on trouve aussi le nom de Khünbürüa. Sur IGN Geoportail, ce nom désigne une zone à l'ouest du pic, mais pas le sommet lui-même.
  • (2) On peut encore rallonger la boucle en poursuivant jusqu'à la bifurcation du cayolar d'Istaurdi, puis en revenant par le Bohokortea (voir carte IGN)
________________________________

2009, maiatza 31:
Zer miresgarria itzuli hori !! Miresgarria ta basa ere bai...

Ahuski abiapuntu egokia da itzuli ezohiko hau egiteko. Hola, 4 edo 5 tontorren pasatzen du. (Mapa ikusi.)
Elsarre eta Zünbiako eskualdeak nahasiak dira (lurra karstikoa, pago zaharrak, goroldioa, adar hautsiak), leku misteriozkoan batzuk barna.
Erreza dela galtzea beraz, oihanaren sakonak erdian, bereziki Col Zunbia lepoko eremuan... 

Oso ederra ta luzea da "txango" hau, baina pena merezi du  ...

Aucun commentaire: